Alain Finkielkraut découvre qu’il a des origines arabes

Alain Finkielkraut récidive une nouvelle fois à la radio avec l’expression français non-souchiens et français souchiens. Après s’être plaint d’avoir été dragué à la chapelle par des arabes, cette fois il découvre qu’il a des origines arabes, ce qui fait de lui un français non-souchiens.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe, Finkielkraut qui critique à longueur de journée les français non-souchiens se retrouve dans la même classification qu’eux. Notre correspondant sur place à essayer de le joindre à maintes reprises par téléphone sans succès. Mais d’après les informations que nous détenons, il apparait que Finkielkraut a tenté de se suicider par du vin en apprenant qu’il est moitié algérien, moitié tunisien.

« Viré de l’Académie française »

L’Académie française lui retire son siège, et dépose plainte contre lui pour fausse déclaration et mensonge sur ses origines, arguant que les français non-souchiens ne peuvent pas lire le français.

« Tête d’arabe »

Les internautes qui ont été longtemps critiqué par Finkielkraut, se sont fait plaisir sur les réseaux sociaux, et n’ont pas hésiter à l’insulter de tête d’arabe, bougnoul…etc. Il a été même inviter à déménager au 93 pour renouer avec ses racines arabes.

Equipe éditoriale

Cet article demeure le seul responsable des conséquences de ses écrits, et n’engage en aucun cas son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *