Jawad Bendaoud : On m’a dit prête-moi du scotch…j’ai cru c’était pour la poste

De nouveaux éléments matériels, jusqu’alors jamais rendus publics dans l’affaire du logeur des terroristes. Concrètement, l’ADN de Bendaoud a été identifié sur un rouleau adhésif de couleur orange, mélangé à celle d’Abdel Hamid Abaaoud, le coordinateur des attentats, mais aussi sur un autre adhésif qui entourait le bouton pressoir actionnant une ceinture d’explosifs.

Jawad Bendaoud nie tout en bloc, et explique avoir prêter du rouleau adhésif Abdel Hamid Abaaoud pour envoyer un colis par la poste pour les parents de ce dernier, c’est pourquoi les traces de son pouce apparaissent avec celle de Abaaoud sur le scotch.

« Logeur de terroriste ou simple marchand de sommeil »

Le célèbre logeur de Saint-Denis, propulsé à une immédiate notoriété par une interview surréaliste accordée en pleine rue à une chaîne d’informations quelques minutes avant son arrestation, est poursuivi pour « recel de malfaiteurs criminels » pour avoir hébergé des terroristes survivants des attentats du 13 novembre 2015.

Equipe éditoriale

Cet article demeure le seul responsable des conséquences de ses écrits, et n’engage en aucun cas son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *