L’Ouzbékistan abaisse l’âge minimum légal du travail forcé à 5 ans

L’Ouzbékistan est l’un des plus gros producteurs de coton au monde. Durant de la récolte, la population se mobilisent volontairement pour récolter à main nue le coton pour aider l’économie du pays.

A la suite du passage de Elise Lucet de Cash investigation, sur le travail forcé dans les champs de coton, l’Ouzbékistan réglemente son droit de travail, et abaisse l’âge minimum légal de travail à 5 ans au lieu de 15 ans, la réglementation stipule aussi que l’autorisation parental n’est pas nécessaire ou bien facultative.

Les industries du textile et les marques se réjouissent de cette nouvelle, et retire leurs noms de la liste de mode éthique, qui les obligent de faire semblant de lutter contre le travail forcé des enfants en Ouzbékistan. Maintenant ils sont plus libres de maximiser leurs business au grand jour sans se casser la tête.

Les témoins Bengalais de l’émission Cash investigation ont été forcé de travailler sans rémunération, comme punition pour avoir parlé de leurs misères a des étrangers. Une pétition a été lancé contre Elise Lucet et France 2 par les enfants ouzbeks parce qu’ils ont perdu leur travail à la récolte de coton, et n’ont plus d’argent pour aller à l’école.

Equipe éditoriale

Cet article demeure le seul responsable des conséquences de ses écrits, et n’engage en aucun cas son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *