La Russie menace le Comité international olympique d’une frappe préventive

Le Comité international olympique a annoncé la suspension de la Russie pour les Jeux Olympiques d’hiver 2018. Mais ses athlètes pourront participer sous une bannière neutre.

Fou de rage, le président Poutine a menacé le Comité international olympique d’une frappe préventive si la décision de suspendre la Russie n’est pas annuler. Il a déclaré aussi dans son discours que les athlètes russes ne se sont pas dopé comme l’a annoncé le Comité international olympique mais ils étaient sous l’emprise de vodka.

« L’ONU tient une session d’urgence »

Une session extraordinaire d’urgence a été tenue par l’Assemblée générale des Nations Unies sur la demande des Etats-Unis afin de dissuader la Russie d’une telle frappe qui pourrait déclencher une guerre entre la Russie et le Comité international olympique.

« Des athlètes russes en grève de la faim »

Après la déclaration du tsar Poutine, le directeur du CIO s’est réfugié aux Etats-Unis de peur pour sa vie, mais il s’en fou du sort de ses collègues. Quant aux athlètes russe, ils ont décidé d’entamer une grève de la faim parce que sans les jeux olympiques, ils n’ont pas d’argent pour s’acheter à manger.

Equipe éditoriale

Cet article demeure le seul responsable des conséquences de ses écrits, et n’engage en aucun cas son auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *